F    H


image des nombres

LE CERCLE, PRINCIPE ET RÉSUMÉ DE LA MÉTHODE

« Accomplir simplement sa destinée est le plus grand exploit de l’homme ».
C.G. Jung, L'homme et ses symboles.

le cercle symbole du soi

Besoin de Recentrage

La connaissance de soi-même est le seul moyen que nous ayons de transformer et de développer toutes les possibilités qui concourent à nous « réaliser» conformément à notre destin évolutif.


geometrie du cercle

La géonumérologie étudie l'homme en l'observant de l'intérieur et de l'extérieur, ce qui lui permet de distinguer le « paraître» des actes de « l'être ». Avant tout, c'est l'homme total qui nous intéresse, l'homme proprement humain, en quête de sa divinité perdue.

La nature humaine est formée de deux parties :

  • l’être en lui-même, qui représente son côté intérieure et actif;
  • l’ensemble des influences du milieu dans lequel il se manifeste, et qui représentent son côté extérieur et passif.

Centre et périphérie représentent des foyers de forces qui agissent sur nous : les forces du centre (centripète), de l’esprit, nous régénèrent, tandis que celles de la périphérie (centrifuge), de la matière, nous broient.

Le symbolisme du cercle

Un le Tout

Le Cercle est constitué de trois éléments :

  • le centre est l’origine, le principe, le point de départ de l’un vers le multiple;
  • le rayon qui représente l’extension du point dans l’espace;
  • la circonférence qui marque la limite de la figure.

De même que les rayons d'un cercle convergent vers le centre, ou en divergent selon l'angle sous lequel on considère, de même, l'esprit humain situé au Centre, perçoit et réfléchit, reçoit les impulsions provenant du monde extérieur.

L'esprit travaille sur la matière mais par l’intermédiaire de l’âme. Elle sert donc d’outil à l'esprit, un outil dont il se sert pour atteindre le plan physique.

Le rayon est la condition de la transmission. Il est le lien, entre le centre et la circonférence, l’individu et le monde, l’intérieur et l’extérieur, permettant de passer en permanence de l’un à l’autre.

Le centre symbolise l’esprit qui va se manifester dans la matière représentée par la circonférence à travers l'âme, symbolisée par le rayon. De l’idée à la réalisation, le point central va opérer un va-et-vient incessant entre le centre et la périphérie.

« Toute attraction produit un mouvement centripète, donc une «condensation», à laquelle correspondra, au pôle opposé, une «dissipation» déterminée par un mouvement centrifuge, de façon à rétablir ou plutôt à maintenir l’équilibre total. »

Rene-Guénon ~ La Grande Triade

soleil

Le sytème solaire et ses orbites planétaires.

atome

La structure ternaire de l'atome : noyau, cytoplasme et membrane.

cellule

La structure ternaire de l'atome : noyau, cytoplasme et membrane.

soi

La quête de Soi s'apparente au parcours du labyrinthe fait d'aller-retours de la périphérie vers le centre.

L'unité fractale

Tout est Un

La figure du cercle pointé se retrouve à tous les étages de la création. Du Big Bang au système solaire, de l'atome à la cellule, de la graine à l'Homme, ce symbole semble universel. Il représente l'unité, la source, le principe ou le centre d'un monde.

Le rapport du Moi au Soi est décrit par Jung soit comme celui de la Terre tournant autour du Soleil, soit comme celui d'un cercle inclus dans un autre cercle de plus grand diamètre, soit encore comme le fils par rapport au père.


Les couches de la personnalité

Symbole de l'individu ou du Soi

Chez l'Homme ce cercle semble avoir plusieurs couches :

  • le Soi situé au centre représente votre nature profonde, la vision la plus haute que vous ayez de vous-même, votre idéal en quelque sorte;
  • le Moi, c'est votre personnalité consciente qui pense, ressent et agit;
  • le je représente le Moi en action dans la collectivité, la manière dans les autres vous perçoivent.

Il existe une partie inconsciente dans le Moi ainsi que dans le Je, l'inconscient collectif. Il s'agit de la partie invisible à laquelle nous pouvons accéder en élargissant la conscience de Soi.

Le Soi est non seulement le centre, mais aussi la circonférence complète qui embrasse à la fois conscient et inconscient; il est le centre de cette totalité comme le moi est le centre de la conscience.

Carl Gustav Jung, Ma vie

Jung emploie ici la notion de circonférence pour définir le Soi parce qu'il est le plus souvent représenté symboliquement par le cercle, le cercle signifie le tout, l'unification, l'enveloppe protectrice, la séparation entre l'intérieur, le Soi et l'extérieur, le non-Soi.

couches personnalite

fractal

Les trois sphères

Faire l'unité en Soi

L'individuation vise à rassembler tous les fragments de conscience localisés dans les divers degrés d'être, que leur nature soit spirituelle, intellectuelle, émotionnelle, sensorielle ou corporelle.

Il s'agit de devenir, simplement mais pleinement, ce que l'on peut être « en vérité », c'est-à-dire conformément à la vérité que l'on porte en soi. S'INITIER SOI-MEME c'est s'auto-construire « du dedans», c'est être de plus en plus un avec le meilleur de soi-même. Etre, c'est devenir et se réaliser selon sa dominante d'action et de pensée.

M. Benharoche Baralia ~ A l'ombre de la tradition cosmique

La quête des cîmes intérieures

Le Soi et le processus d'individuation

La réalisation du soi signifie qu’un individu devient le plus originalement possible ce qu’il est appelé à être de par le développement de ses qualités propres.

L’individuation désigne le passage d’une forme générale à un être singulier, unique et irréductible (indivisible). 


La question de l’individuation, ce qui fait de nous un être unique, s’est posée dès l’Antiquité aux plus grands noms de la philosophie. Aristote et Platon se sont affrontés sur le sujet. La question du passage de l’espèce au singulier fut réglée par Platon de la manière suivante : il existe un monde des idées (ou formes) pures et éternelles dont chaque personne ici-bas n’est que le reflet imparfait.

CG Jung avait une conception très élevée de l’individuation : ce n’était pas simplement le fait d’être quelqu’un de singulier – nous le sommes tous – mais le fait d’atteindre un état d’accomplissement de soi : devenir un « homme total ». Un adulte atteint le stade d’individuation quand il a enfin trouvé sa « propre voie » au terme d’un long voyage personnel.

Cela implique que tout individu est à la fois un composé, un composant et une entité propre. Composé de couches de soi intégrées superposées à l'image de popées russes. Composant parce qu’intégré souvent dans des ensembles plus vastes (famille, travail, etc). Mais il forme tout de même une entité propre avec ses frontières, ses dispositifs d’autoconservation et d’échange avec son environnement.

labyrinthe-de-chartres