F    H


image des nombres

IMITATION OU CRÉATION

Êtes-vous le créateur de votre vie ou imiter vous un schéma parental ?

adn

Agissez-vous de manière consciente ou inconsciente ?

Subissez-vous les effets de vos expériences ou en êtes-vous la cause ?


Nombres en double

Les 10 cas de figure

Tout individu est le produit de deux forces : la force d’imitation orientée vers le modèle familial (nombre héréditaire en double avec un autre nombre), qui agit depuis le passé, et la force de création, influencée par ses désirs profonds, son plan d’évolution intime (nombre intime en double avec un autre nombre) qui agit vers le futur.

Dans le premier cas, on peut penser que l’imitateur est en quelque sorte prisonnier du schéma parental imposé comme modèle générationnel. Il peut éprouver des difficultés à « être soi-même » et non celui qu’on voudrait qu’il soit.

Nombre Héréditaire Nombre Actif Nombre Expression Nombre Réalisation Nombre Intime
Nombre Héréditaire - Héréditaire
Actif
Héréditaire
Expression
Héréditaire
Réalisation
Héréditaire
intime
Nombre Actif - - Actif
Expression
Actif
Réalisation
Actif
intime
Nombre Expression - - - Expression
Réalisation
Expression
intime
Nombre Réalisation - - - - Réalisation
Intime
Nombre Intime - - - - -

Nombre Héréditaire en double

L'influence familiale

nombres en double

Héréditaire et Actif

Plan de manifestation spatio-temporelle : vision matérielle.
Action inconsciente d’après le modèle parental.
Tourné vers le passé.
« J’agis comme le faisaient mes parents »

nombres en double

Héréditaire et Expression

Plan de manifestation spatio-temporelle : vision matérielle.
Expression inconsciente d’après le schéma parental.
Tourné vers le passé.
« J’e m’exprime comme le faisaient mes parents »

nombres en double

Héréditaire et Réalisation

Plan de manifestation : semi-conscient.
Réalisations fondées sur le modèle parental.
Tourné vers le passé.
« Je me réalise dans le cadre familial»

nombres en double

Héréditaire et Intime

Plan de manifestation : inconscient.
Désirs profonds calqués sur le modèle parental.
Tourné vers le passé.
« J’aspire à être comme mes parents »

Nombre Intime en double

A l'écoute de sa voix intérieure

nombres en double

Intime et Actif

Plan de manifestation : semi-conscient.
Actions d’après ses désirs profonds.
Tourné vers le futur.
« J’agis selon mes désirs profonds »

nombres en double

Intime et Expression

Axe d’incarnation : mission personnelle, spirituelle.
Expression d’après ses désirs profonds.
Orienté vers le futur.
« J’e m’exprime comme le faisaient mes parents »

nombres en double

Intime et Réalisation

Axe d’incarnation : mission personnelle, spirituelle.
Réalisation d’après ses désirs profonds.
Tourné vers la collectivité et le présent.
« Je me réalise selon mes désirs profonds »

Au contraire, l’individu créateur est conscient d’être porteur d’un schéma qui lui est propre. Il porte en lui la volonté de s’affirmer conformément à son être intérieur, à sa mission intime.

Dans les deux cas l’expérience reste le plus souvent inconsciente. On imite où on cherche sa voix sans en avoir conscience. C’est plus flagrant avec le nombre héréditaire qu’avec le nombre intime qu’il nous arrive parfois de laisser remonter à la surface prenant soudain conscience de notre véritable identité.

Les pragmatiques

L'action prime sur la pensée

nombres en double

Expression et Actif

Plan de manifestation spatio-temporelle : vision matérielle.
Expression consciente d’après ses capacités propres.
Ancré dans le présent.
« Je m’exprime dans l’action »

nombres en double

Réalisation et Actif

Plan de manifestation : conscient.
Réalisation à travers ses actions.
Tourné vers le futur et la collectivité.
« Je me réalise dans l’action »

nombres en double

Expression et Réalisation

Axe d’incarnation : mission personnelle.
Expression d’après ses réalisations concrètes.
Tourné vers la collectivité. Ancré dans le présent.
« Je m’exprime à travers mes réalisations »

Enfin les trois derniers cas (AR, AE et RE) correspondent aux pragmatiques orientés vers l’action et des réalisations concrètes. Ce n’est pas trop le genre à ce poser des tas de questions existentielles. Ils agissent de manière consciente et ont tendance à rechercher la reconnaissance auprès de la collectivité à travers leurs réalisations ou possessions. Ils fonctionnent selon le mode action-réaction et sont ancrés dans le présent.